Hotline >>

02 41 75 46 16

Vaccins et autovaccins : des préventions ciblées

cochons vaches volaille

LES VACCINS

Le nouveau laboratoire de Filavie répond aux standards internationaux pour la fabrication de vaccins vivants ou inactivés, bactériens ou viraux. 

Filavie s'intéresse principalement aux pathologies des espèces secondaires (canards, lapins) ou des pathologies orphelines des espèces principales (poulets). Le laboratoire a développé, à l'intention des vétérinaires, un vaccin pour protéger les lapins contre la maladie hémorragique virale.

LES AUTOVACCINS

Le concept de l'autovaccin est une préparation sur mesure. La contamination d'un élevage par une ou plusieurs bactéries pathogènes dans un élevage a pour conséquence d'entraîner maladies, mortalité, baisse de performances, portage et contaminations secondaires.

La lutte contre cette ou ces bactéries indésirables peut consister en diverses mesures curatives ou préventives pour retrouver performances et viabilité de l'élevage. La vaccination est une mesure de prévention destinée à développer une immunité chez les animaux les protégeant contre une infection ultérieure. Le vaccin standard est rarement adapté à la variabilité des bactéries impliquées; c'est la raison pour laquelle on a recours à un vaccin préparé « sur mesure » : l'autovaccin.

La démarche débute par le diagnostic réalisé par le vétérinaire puis se poursuit par l'isolement des bactéries responsables de la maladie sur des milieux de culture spécifiques et ciblés. Les circonstances du diagnostic et de l'isolement de ces bactéries sont rigoureusement analysées par le vétérinaire pour choisir la bactérie la plus adaptée à inclure dans l'autovaccin. Le laboratoire Filavie prend en charge cette bactérie, la contrôle, la multiplie, la concentre, l'inactive et formule l'autovaccin. Les conditions d'inactivation et de formulation des autovaccins sont particulièrement importantes pour obtenir une efficacité optimale tout en assurant un bon équilibre activité-innocuité.

Indépendant de sa taille, chaque lot d'autovaccin est contrôlé quant à sa stérilité.

Injecté aux animaux selon un protocole précis, l'autovaccin va protéger de manière très spécifique l'élevage contre les bactéries qui ont occasionné les dommages précédemment subis.

Les autovaccins sont préparés à Filavie selon les normes draconiennes de la pharmacie retenue pour la fabrication de l'ensemble des vaccins soumis aux règles de BPF et BPL (Bonnes Pratiques de Fabrication et Bonnes Pratiques de Laboratoire).

Télécharger notre Filanews n° 5 : Diversité des Pasteurelles